Jardin Noir Cendre Chapelle Intrusion Jardin Blanc Nuageux Nuageux II Kunstburoberlin En attendant I En attendant II En attendant III Miracle Oracle I Miracle Oracle II Vague Lune Soleil La Caresse I La Caresse II La Caresser III Promenade I Promenade II Promenade III 
En Français... BIOGRAPHIE
Audrey Armand est née en 1979 à Reims, France. Vit et travaille entre Paris et Reims.

Elle entre à l’école des Beaux-Arts de Paris à 19 ans, où elle rencontre Christian Boltanski.
Elle y développe son travail autour d’installations photographiques ou sonores, explorant son univers issu d’une éducation portée vers la foi, la recherche surnaturelle et la pratique religieuse dont elle parcourt dans ses premiers travaux les idéaux, les représentations symboliques et les limites.
Le poids de cet héritage et son lien solide avec le réel l’ont amenée à une relecture du monde, des couleurs et des sens. Dans une distance affectueuse, un questionnement fertile de l’imaginaire et une certaine désillusion poétique.
Elle sort diplômée des Beaux-Arts en 2003, et poursuit ses recherches à travers des oeuvres personnelles ou liées à des rencontres, des commandes ou des voyages. Elle expose régulièrement et prépare des projets en France et à l’étranger.

Ses recherches l’ont amenée à développer d’autres aspects liés à son histoire. Ainsi, en 2006 elle passe plusieurs mois à se réimprégner de la maison de ses parents. Elle y interroge cet univers clos que fût la bulle familiale et le rapport au monde extérieur par l’observation et le décryptage de l’espace physique : la maison, le jardin et le voisinage direct. Tel un processus chimique appliqué au temps (révélation, fixation …) les strates du souvenirs interagissent pour rendre sensible le trouble familier et inquiétant de son rapport au réel. Effacement paradoxal et apparition contrariée, le résultat de ses recherches propose des visions instables où le regard est livré à sa propre intuition.
Trois oeuvres sont issues de cette période de recherche : “Dobra Noc, Moja Kochana...* *Bonne nuit, mon amour...” (installation), “Le jardin de mes parents” (séries photographiques) et “ma maison voisine” (livre d’artiste aux Filigranes Editions).

Depuis 2008, elle entreprend une nouvelle série de recherches dans le sillage des thèmes abordés, développant de nouvelles formes (film 16 mm, vidéo...) pour approfondir son exploration sensible.

En février 2010, après une résidence de deux années à la Cité internationale des Arts à Paris, Audrey Armand part à nouveau sur les traçes de son passé. C’est en Croatie et en Bosnie-Herzégovine qu’elle réalise son dernier livre d’artiste “Miracle-Oracle” (Filigranes Editions), un projet que de longues années ont patiemment façonné et mûri...

Représentée depuis juillet 2008, par la galerie KunstBüroBerlin (Berlin-Allemagne), elle y prépare notamment une exposition personnelle pour 2012.

PARCOURS

Expositions personnelles:
2009
« la caresse » Cité Internationale des Arts – Paris – France/
« la caresse » Centre Saint-Exupéry – Reims – France/
2007
« Dobra Noc, Moja Kochana … » Chapelle de l’Ancien collège des Jésuites de Reims - avec le soutien du Frac Champagne-Ardennes - France/
« D’âme nature » Galerie l’Imagigraphe – Paris – France/
2006
« Promenade... Vues de Chine » Galerie Rose - Paris - France/
2005
« En attendant… » Aponia – Lieu d’art contemporain - Villiers sur Marne - France/
« Ephémère » Galerie Sun - Paris - France/
2003
« Sans titre… » Galerie Gauche - Ensba - Paris - France/
2002
« Mes rêves, mes souvenirs et vous… » Atelier Christian Boltanski - Ensba - Paris - France/


Expositions collectives:
2011
« Une saison dans les arbres » Comptoirs Arlésiens de la jeune photographie – Arles – France/
« Rencontres photographique d’Arles » Comptoirs Arlésiens de la jeune photographie – Arles – France/
« Video-Salon 5 » Duplex 10m2 Galery – Sarajevo - Bosnia-Herzegovina/
« Soucasné Fancouzské umeni » Alternativa Gallery – République Tchèque/
« Sommerausstellung im KunstBüroBerlin » Galerie KunstBüroBerlin - Berlin – Allemagne/
« Prix découverte et prix du livre 2011 » Rencontres photographiques - Arles – France/
« Artothèque 2010-2011 » L’Escale – France/ La maison Laurentine (Centre d’art discret) – Aube – France/
« Champs de mémoire » Commemorations - Camp de Suippes – France/
2010
« Audrey Armand video » Galerie KunstBüroBerlin – Berlin – Allemagne/
« Artothèque 2010-2011 » Palais du Tau – Reims – France/ Château du grand jardin – Joinville – France/ Maison des associations – Suippes – France/ Galerie Aera – Malaga – Espagne/
2009
« Photo Folio Gallery » Rencontres photographiques – Arles – France/
« Prix découverte et prix du livre 2009» Rencontres photographiques – Filigranes Editions - Arles – France/
« Scratch Expanded » Light Cone – Les voûtes – Paris – France/
« SUperNova » La générale en Manufacture – Sèvres - France/
« Champs de mémoire » Commémorations - Camp de Suippes – France/
« Artothèque 2008-2009 » Commission Européenne – Bruxelles – Belgique/ IUFM – Reims – France/ Parc Naturel Régional de la montagne de Reims – France/CDDP – Ardennes – France/
2008
« Après l’été » Galerie KunstBuroBerlin – Berlin – Allemagne/
« Panorama de la jeune création » Pavillon d’Auron - Bourges – France/
« Artothèque 2008-2009 » Musée d’art contemporain -Troyes - France/ Hôtel de région - Châlons-en-Champagne - France/ Phare de Verzenay - France/ bibliothèque Georges Pompidou de Châlons-en-Champagne - France/ Espace Camille Claudel – Saint Dizier - France/
2007
« Nuit des musées » Chapelle de l’Ancien collège des Jésuites de Reims France/
2006
« Biennale de la jeune création » Triplex Houilles - France/
2005
« Art Box » premier prix du “vide-grenier d’art contemporain » Galerie Miss China - Paris - France/
« Instable » Aponia – Lieu d’art contemporain - Villiers sur Marne - France/
« Poème sonore » Espace Saint Honoré - Paris - France/
2002
« Portes ouvertes » Galerie Gauche - Ensba - Paris - France/
2001
« Portes ouvertes » Atelier Lesly Hamilton - Ensba - Paris - France/

Editions - signatures :
2011
« Paris-Photo » « Miracle-Oracle » Livre d’artiste - Filigranes Editions – Grand Palais – Paris – France/
« Les rencontres photographiques d’Arles » Livre d’artiste - signature « Miracle-Oracle » Filigranes Editions – Arles – France/
« Rencontre Amis du Frac Champagne-Ardenne » Livre d’artiste - signature « Miracle-Oracle » Filigranes Editions – Villa Douce – Reims - France/
2010
« Les rencontres photographiques d’Arles » Livre d’artiste – signature « Miracle-Oracle » Filigranes Editions – Arles – France/
« Paris-Photo » « Miracle-Oracle » Livre d’artiste – signature - Filigranes Editions Carrousel du Louvre – Paris – France/
« Les dix jours de Filigranes » Miracle-Oracle - Livre d’artiste – signature – Hôtel de Sauroy – Paris - France
2009
« Paris-Photo » Tirages de tête « ma maison voisine » Filigranes Editions Carrousel du Louvre – Paris – France/
« Les rencontres photographiques d’Arles » Livre d’artiste – signature - « ma maison voisine » Filigranes Editions – Arles – France/
2008
«ARTISTBOOKinternational » Livre d’artiste – signature - « ma maison voisine » Filigranes Editions - Centre Pompidou – Paris – France/
« Paris-Photo » Livre d’artiste – signature - « ma maison voisine » Filigranes Editions - Carrousel du Louvre – Paris – France/
2007
« Dobra Noc, Moja Kochana… Bonne nuit, mon amour… » Sortie du catalogue de l’exposition à la Chapelle de l’ancien collège des Jésuites – France/

Commandes – Résidences - Subventions :
2010
« Aide au catalogue » Editions Filigranes – « Miracle-Oracle » - L’Orcca - Champagne-Ardenne - France - Croatie - Bosnie-Herzégovine /
« Ecritures de Lumière » Résidence et interventions – Centre culturel Saint-Exupéry – Reims - Ministère de la culture et de la communication – France/
2009
« Ecritures de Lumière » Résidence et interventions – Centre culturel Saint-Exupéry – Reims - Ministère de la culture et de la communication – France/
« Allocation individuelle d’aide à la création » Drac Champagne-Ardenne - France – Croatie - Bosnie-Herzégovine/
« Cité Internationale des Arts » Résidence – Paris - France/
2008
« Cité Internationale des Arts » Résidence – Paris - France/
« Aide au catalogue » Editions Filigranes - L’Orcca - Champagne-Ardenne - France/
2007
« Allocation individuelle d’aide à la création » Drac - Champagne-Ardenne - France/
« Aide à l’exposition » L’Orcca - Champagne-Ardenne - France/
« Subvention exceptionnelle » Mairie de Reims - France/
2005
« Commande » Photographies – Beijing – Xian – Shangai - Chine/
2003
« Aide à la réalisation » Ensba - Paris - France/
2001
« Aide au voyage d’atelier » Ensba - Paris - U.S.A/

Acquisitions :
2009-2010
Maison Européenne de la photographie (MEP) : Livre d’artiste - « Dobra Noc, Moja Kochana… » / Livre d’artiste « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »
Bibliothèque Nationale de France (BNF) : Livre d’artiste - « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »
Le Musée Réattu (Arles) : Livre d’artiste - « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »

Art Fair International :
2010
« Art.Fair 21» KunstBüroBerlin Gallery – Cologne - Allemagne/
2008
« Contemporary Istanbul » videobox – KunstBüroBerlin Gallery - Istanbul – Turquie/

Formations :
2003
« Dnsap » Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques sous la direction de Christian Boltanski - Enbsa - Paris - France/
1999-2004
« Ensba » Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris – Atelier Christian Boltanski- Atelier Lesly Hamilton - France/
1998
« L’atelier de Sèvres » Atelier préparatoire – Paris - france/

http://www.audreyarmand.com/

English BIOGRAPHY
Audrey Armand was born in 1979 in Reims, France. She lives and works between Paris and Reims.

Audrey Armand entered the Paris école des Beaux-Arts (School of Fine Arts) at the age of 19, where she met Christian Boltanski.
During her time there she developed her work around photographic and sound installations, exploring her own personal universe derived from an education grounded in spiritual faith, supernatural research and religious practice, and whose ideals, symbolic representations and limits she was to explore in her first works.
The weight of this legacy and its tangible links to reality led to a more personal interpretation of the world, of both colours and the senses. This affectionate distancing gave rise to a fertile questioning of the imaginary, and a certain poetic disillusion.
She graduated from the Beaux-Arts with her diploma in 2003, and continued her research in personal projects or works related to her various encounters, commissions or travels.
She showed regularly, with projects in both France and abroad.

Her ongoing research has led her to develop other aspects of her work that are linked to her own personal history. Thus in 2006 she spent several months reimmersing herself in the atmosphere of her parents’ home. She interrogated the closed universe of the family unit and its relationship to the outside world through an observation and deciphering of the physical space : the house, the garden and the immediate neighborhood. Like a chemical process applied to time (revealing, fixing …) different layers of memory interact to express the sensitivity of her relationship to a reality that is at once familiar and disturbing. With their paradoxical erasing and willfully disrupted apparitions, the resulting images propose unstable visions in which the eye is delivered up to its own intuition.
Three works came out of this period of research : an installation entitled « Dobra Noc, Moja Kochana... »(« Good night, my love... »), a photographic series called « Le jardin de mes parents » (« My parents’ garden »), as well as « ma maison voisine » (« my neighboring house »), an artist’s book published by Filigranes Editions.

Since 2008, she has undertaken a new phase of research in the wake of the themes previously approached, developing new forms (16 mm films, video...) in order to take this sensitive exploration to a deeper level.

In February 2010, after a residency of two years art the Cité internationale des Arts in Paris, she again set off on the traces of her past. It was in Croatia and Bosnia-Herzegovina that she created her most recent artist’s book, “Miracle-Oracle” (Filigranes Editions), a project that had been maturing over a period of ten long years…

Since July 2008 she has been represented by the KunstBüroBerlin gallery in Berlin (Germany), where she is notably preparing a one-woman exhibition for 2012.

PARCOURS

Personnel exhibition :
2009
« caress» Cité Internationale des Arts – Paris – France/
« caress » Centre Saint-Exupéry – Reims – France/
2007
« Good Night, My Love... » Chapel of former Jesuits School in Reims - France/
« D’âme nature » L’Imagigraphe Gallery - Paris - France/
2006
« Promenade... Views of China » Rose Gallery - Paris - France/
2005
« While waiting… » Aponia - Contemporary Art Gallery - Villiers sur Marne - France/
« Ephemal » Sun Gallery - Paris - France/
2003
« Untitled… » Gauche Gallery - Ensba - Paris - France/
2002
« My dreams, my memories and you… » Christian Boltanski’s studio - Ensba - Paris - France/

Collective exhibition :
2011
« A season in the trees » Comptoirs Arlésiens de la jeune photographie Gallery – Arles – France/
« Rencontres photographique d’Arles » Comptoirs Arlésiens de la jeune photographie Gallery – Arles – France/
« Video-Salon 5 » Duplex 10m2 Galery – Sarajevo - Bosnia-Herzegovina/
« Soucasné Fancouzské umeni » Alternativa Gallery – Czech Republic/
« Sommerausstellung im KunstBüroBerlin » KunstBüroBerlin Gallery - Berlin – Deutschland/
« Prix découverte et prix du livre 2011 » Rencontres photographiques - Arles – France/
« Artothèque 2010-2011 » L’Escale – France/ La maison Laurentine (Centre d’art discret) – Aube – France/
« Champs de mémoire » Commemorations - Camp de Suippes – France/
2010
« Audrey Armand video » KunstBüroBerlin Gallery – Berlin – Deuschland/
« Artothèque 2010-2011 » Palais du Tau – Reims – France/ Château du grand jardin – Joinville – France/ Maison des associations – Suippes – France/ Galerie Aera – Malaga – Spain/
2009
« Photo Folio Gallery » Rencontres photographiques – Arles – France/
« Prix découverte et prix du livre 2009 » Rencontres photographiques - Arles – France/
« Sratch » Les Voûtes – Paris – France/
« SUperNova » La générale en Manufacture – France/
« Champs de mémoire » Commemorations - Camp de Suippes – France/
« Artothèque 2008-2009 » European Commission– Brussel – Belgium/ IUFM – Reims – France/ Parc Naturel Régional de la montagne de Reims – France/
2008
« Contemporary Istanbul » Contempory Fair – videobox – Istanbul – Turkey/
« After the summer » KunstBuroBerlin Gallery - Berlin - Deutschland/
« Biannual of contempory art » Bourges - France/
« Artothèque 2008-2009 » Museum of Modern Art -Troyes - France/ Hôtel de région - Châlons-en-Champagne - France/ Phare de verzenay - France/ bibliothèque Georges Pompidou - Châlons-en-Champagne - France/ Espace Camille Claudel – Saint Dizier - France/
2007
« Night Museums » with the Frac Champagne-Ardenne - Reims - France/
2006
« Biannual of young creation » Triplex Houilles - France/
2005
« Art Box » 1st prize of the “vide-grenier” of contemporary art, Miss China Gallery - Paris - France/
« Unstable » Aponia - Contemporary Art Gallery - Villiers sur Marne - France/
« Acoustic poem » Saint Honoré Gallery - Paris - France/
2002
« Open Doors » Gauche Gallery - Ensba - Paris - France/
2001
« Open Doors » Lesly Hamilton’s Workshop - Ensba - Paris - France/

Editions - Signatures :
2011
« Paris-Photo » « Miracle-Oracle » Artistbook - Filigranes Editions – Grand Palais – Paris – France/
« Les rencontres photographiques d’Arles » Artistbook - signature « Miracle-Oracle » Filigranes Editions – Arles – France/
« Rencontre Amis du Frac Champagne-Ardenne » Artistbook - signature « Miracle-Oracle » Filigranes Editions – Villa Douce – Reims - France/
2010
« Paris-Photo » « Miracle-Oracle » Artistbook - signature - Filigranes Editions Carrousel du Louvre – Paris – France/
« Les dix jours de Filigranes » Miracle-Oracle - Artistbook - signature – Hôtel de Sauroy – Paris - France
2009
« Les rencontres photographiques d’Arles » Artistbook - signature - « ma maison voisine » Editions Filigranes – Arles – France/
2008
« ARTISTBOOKinternational » Artistbook - signature - « ma maison voisine » Editions Filigranes - Centre Pompidou – Paris – France/
« Paris-Photo» Artistbook – signature - « ma maison voisine » Editions Filigranes - Carroussel du Louvre – Paris – France/
2007
« Dobra Noc, Moja Kochana… Bonne nuit, mon amour… » Catalogue of exhibition / Chapelle de l’ancien collège des Jésuites – France/

Grants - Comissions :
2010
« Catalogue Grant » Editions Filigranes – « Miracle-Oracle » - L’Orcca - Champagne-Ardenne - France - Croatie - Bosnie-Herzégovine /
« Writting of light » Résidence – Ministry of culture and communication – France/
2009
« Résidence » Cité Internationale des Arts - Paris- France/
« Writting of light » Résidence – Ministry of culture and communication – France/
« Creation Grant » La Drac - Champagne-Ardenne – Bosnia-Hercegovina/
2008
« Résidence » Cité Internationale des Arts - Paris- France/
« Catalogue Grant » Editions Filigranes - L’Orcca - Champagne-Ardenne - France/
2007
« Creation Grant » La Drac - Champagne-Ardenne - France/
« Creation Grant » L’Orcca - Champagne-Ardenne - France/
« Creation Grant » Town Hall - Reims - France/
2005
« Order » photographs - China/
2003
« Realization Grant » Ensba - Paris - France/
2001
« Workshop Travel Grant » Ensba - Paris - U.S/

Acquisitions :
2009-2011
Maison Européenne de la photographie (MEP): Artistbook - « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »/ « Dobra Noc, Moja Kochana… Good night, my love… »
Bibliothèque Nationale de France (BNF): Artistbook - « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »
Le Musée Réattu (Arles) : Livre d’artiste - « ma maison voisine »/ Livre d’artiste « Miracle-Oracle »

Art Fair International :
2010
« Art.Fair 21» KunstBüroBerlin Gallery – Köln - Deutschland/
2008
« Contemporary Istanbul » videobox – KunstBüroBerlin Gallery - Istanbul – Turquie/

Academic Training :
2003
« Dnsap » Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques supported by Christian Boltanski - Enbsa - Paris - France/
1997-2004
« Ensba » Ecole des Beaux-arts of Paris - Christian Boltanski’s studio - Lesly Hamilton’s studio - France/
1996
« L’atelier de Sèvres » Paris - france/


PRESSE

Audrey Armand remonte le temps
Françoise Kunze – L’Union – Février 2011

L’artiste plasticienne, photographe et vidéaste rémoise Audrey Armand publie un nouveau livre d’art. Miracle-Oracle raconte un moment de pure émotion à la recherche de ses souvenirs d’enfance en ex-Yougoslavie. Mais pas où elle l’attendait.

Audrey Armand, photographe, plasticienne, vidéaste, est de ces artistes qui vous captivent par surprise et vous retiennent par les émotions. On se souvient de son installation dans la chapelle de l’ancien Collège des Jésuites à Reims, siège du Frac de Champagne-Ardenne qui a toujours misé sur cette jeune artiste rémoise atypique. Une exposition qui avait suscité de très nombreuses réactions. De l’émotion bien sûr, et jusqu’aux larmes devant ces deux petits lits blancs d’enfants, ceux de sa jeunesse, plantés dans un tas de craie semé de roses rouges. En toile de fond sonore, la voix de sa grand-mère polonaise qui chante une comptine de son pays ; obsédante, comme les souvenirs d’enfance qui font office de tremplin ou d’obstacles toute une vie. La petite voix grêle de sa grand-mère qui égrène « Dobra Noc, Moja Kochana », « Bonne nuit, mon amour ». Ce sont ces souvenirs qu’Audrey fait revivre toujours et encore, fantômes du passé, nuages qui passent, se rassemblent sur notre vie, planent et se disloquent en permanence, diffractent la lumière, laissent passer le soleil et finissent par s’ouvrir sur le ciel, la chaleur et l’espoir. Ces nuages, on les retrouve avec Audrey qui poursuit son travail à la recherche de son passé et qui publie un nouveau livre d’art : « Miracle-Oracle ».

LES APPARITIONS DE MEDJUGORJE
Cette fois, elle a voulu aller encore plus loin dans le processus de construction mentale qui fait de nous ce que nous sommes. De ces piles d’images, de sons et de mots superposés dans la mémoire, l’un ou l’autre s’échappe parfois sans crier gare, et vous donne l’envie irrépressible de retrouver l’émotion du passé qui vous permet d’avancer.
« Quand j’étais enfant, nous allions avec mes parents dans un petit village yougoslave aujourd’hui en Bosnie. A Medjugorje, on dit que le Vierge était apparue et nous y sommes allés plusieurs fois en nous mêlant aux pèlerins dans une ambiance très spéciale de fête et de dévotion. J’ai pris l’avion pour Dubrovnik en espérant rapporter une série de photos et retrouver les émotions vécues quand j’étais toute petite. Je pensais me retrouver dans le même contexte pour photographier le soleil de Medjugorje. Je devais partir trois semaines, je suis restée trois jours, submergée par la solitude et la peur, incapable de faire la moindre photo. Je n’ai fait que l’aller et le retour en car pour me retrouver sur le port de Dubrovnik avec mon billet de retour en France en poche. Là, le ciel s’est couvert puis ouvert et j’ai pris mon appareil photo. D’un coup, je tenais ce que je voulais et j’ai fait ce livre. » « Regarde le soleil, il tourne sur lui-même… Mon enfance a été baignée de surnaturel. Comme ces fleurs de paradis dont on me disait qu’elles tombaient du ciel et dont je compte bien faire une prochaine œuvre. » Ces nuages noirs qui s’ouvrent sur le soleil de son enfance, constituent pour l’artiste le miracle d’un oracle inattendu là où elle finit par se retrouver. Un livre animé si on le feuillette comme le vent du destin qui pousse les nuages et finit pas les désagréger.

La vie est un miracle
Amandine Lefèvre - Vendredi Hebdo – Février 2011

Audrey Armand, artiste rémoise a composé un livre profond, touchant et poétique « Miracle-Oracle », un regard sur le ciel, sur les cieux et sur son passé…

C’est l’histoire d’un voyage en Bosnie sur les traces de son passé. « Cela faisait 10 ans que je voulais concrétiser ce projet, j’avais depuis toujours enfoui en moi son idée et son titre ». Alors Audrey Armand prend le bus pour aller en Bosnie, mais au lieu d’y rester 3 semaines comme ce qui était initialement prévu, elle ne restera qu’une nuit. Venue chercher le Soleil, elle ne sera accueillie que par l’obscurité. Elle repart le lendemain car tout est très difficile d’un point de vue émotionnel, géopolitique puis arrive en Croatie à Dubrovnik. Munie de cinq pellicules et pendant une heure, elle prend des photographies du soleil et des nuages. Instinctivement, elle sait qu’elle est allée jusqu’au bout de son projet mûri depuis 10 ans… « Je suis française d’origine polonaise, ce qui est présent dans ma création. Petite fille, j’allais souvent en Bosnie et puis il y a eu la guerre entre temps ». Le village yougoslave traversé dans son enfance est Medjugorje, lieu d’apparition de la Vierge ; l’artiste s’interroge alors sur ce que lui évoque ce lieu. « Je viens d’un milieu où le surnaturel appartient au quotidien. Je me suis éloignée de la foi depuis bien longtemps, mais la poésie qui entoure les apparitions mariales a toujours été source d’inspiration pour moi ». Depuis 2001, en France, elle faisait beaucoup de photos du ciel et qui était semblable aux cieux observés en Yougoslavie. Dans ce livre, les photos délivrent une parole universelle, que le texte complète par une vision personnelle. Grâce à cette œuvre chacun pourra repartir avec une part de l’univers de l’artiste. Elle ne choisit pas le ciel pour son esthétisme, mais pour le questionnement qu’il soulève souhaitant clore une page de sa vie, en se confrontant à nouveau à son passé. Son travail respectueux permet à chacun de conserver ses propres croyances. Ce retour aux origines est conçu comme un poème qui évoque l’évolution d’un seul nuage, entre ombre et lumière, comme une âme paysage qui rend compte de l’intériorité.

DES FANTÔMES SI FAMILIERS
Par Françoise KUNZE – L’Union – mai 2009

Poétique, inclassable, le travail d’Audrey Armand, jeune plasticienne rémoise, n’est pas aussi évanescent que ses fantômes du passé qu’elle partage volontiers dans un rapport naturel avec l’au-delà. Il obsède.

REIMS. Sur deux écrans jumeaux, Audrey Armand projette un film 16 mm. On la voit elle, couchée sur un lit d’hortensias tandis que la voix off de sa grand-mère aujourd’hui décédée raconte un rêve. Son mari mort qui vient lui faire une petite caresse dans son sommeil. On entend aussi le cri lancinant d’une tourterelle et on respire les effluves très fugaces d’un parfum de violette. L’artiste rémoise après avoir présenté une installation « Bonne nuit mon amour » avec deux petits lits blancs semés de roses et la voix de son autre grand-mère polonaise qui lui conte une histoire dans sa langue, récidive sur le même thème du souvenir, de l’enfance, de la maison de ses parents, du passage de la vie à trépas qu’elle voit toujours beau, mystérieux et poétique. « J’utilise le calque, c’est un médium de prédilection pour montrer les différentes strates du souvenir, superposer des images c’est léger, évanescent et ça montre sans tout dévoiler », explique Audrey qui travaille sur une prochaine œuvre : « Une apparition la nuit d’une silhouette... »

Elle propose aussi un livre d’artiste numéroté chez Filigranes intitulé « Ma maison voisine ». Là encore, les souvenirs d’enfance dans ce quartier rémois si banal et qui devient totalement métaphorique. Un travail intrigant qui laisse forcément une empreinte. Représentée par la galerie KunstBüroBerlin (en Allemagne), elle expose actuellement à Bruxelles avec l’Artothèque de l’Orcca.

« La caresse » euphémisme ou sensualisme ?
Par Amandine Lefèvre - Vendredi Hebdo - avril 2009

St-Ex accueille, du 6 au 30 mai, « la caresse », une installation en 16 mm de la plasticienne Audrey Armand qui mène une recherche sur les souvenirs et les impressions de l’enfance.

En caressant le projet d’aborder l’impression d’un sentiment intérieur et nourrie de son histoire personnelle et de ses souvenirs, l’artiste nous plonge dans une vertigineuse interrogation sur la coexistence de la vie et de la mort. La voix d’une vieille femme évoque le rêve d’une caresse, tandis que deux projecteurs diffusent le visage d’une jeune femme (portrait de l’artiste) couchée dans un lit de fleurs d’hortensias, on ne peut alors s’empêcher de songer à l’Ophélie du préraphaélite Millais. Cette image ambiguë convoque une esthétique poétique. « Je puise dans mes souvenirs pour retranscrire un état émotionnel et sensoriel qui peut entrer en résonance avec le vécu d’une grande partie d’entre nous ». Dans son installation « Dobra Noc, Moja Kochana... Bonne nuit, mon amour... », elle abordait déjà différents thèmes universels tels que l’enfance, la vieillesse, la mort, la croyance en un au-delà. Ici, la décomposition évoquée est traitée avec distance et délicatesse et même si une certaine morbidité peut émaner de l’œuvre, elle est contrebalancée par une impression romantique et sensuelle. La frontière entre la vie et la mort y semble brouillée, ce qui participe à la création d’une atmosphère si particulière.

http://www.audreyarmand.com/